Culture

Pas de nouvel an

Culture

Certains journalistes ont cru comprendre que le dalai-lama avait appelé à un boycott du Nouvel An tibétain, et que cela avait été suivi d'effet au Tibet ensuite. En réalité, le gouvernement tibétain en exil a pris le train en marche : depuis janvier 2009 les appels à ne pas fêter le Nouvel An circulent parmi les Tibétains du Tibet. Ainsi, le 14 janvier, Woeser (poète tibétaine "exilée" à Pékin) a proposé de ne pas le fêter (http://www.highpeakspureearth.com/2009/01/let-us-make-lamp-offerings-and-light.html). Mais, une semaine plus tôt, nous avions trouvé le poème ci-dessous sur un site web tibétain.

Mon cercueil et moi

Culture

Voici un poème tibétain qui a été écrit le 11 mars 2007 (noter la date, qui n'est pas innocente), mais surtout qui a été re-posté au matin du 25 février 2009, c'est-à-dire le jour du Nouvel An tibétain dans le Tibet central.

Mon cercueil et moi

Bongtak Rilu, 3 mars 2007

Les moines pourchassés comme les moutons par le loup

Culture

Ce texte a été posté le 19 février 2009, et rencontre un public large parmi les Tibétains blogueurs.

Les détritus du "développement"

Culture

Le poème en vers réguliers ci-dessous a été mis en ligne le 23 février 2009, c'est-à-dire deux jours avant le Nouvel An tibétain du Tibet Central.

Réflexions avant le Nouvel An

Culture

Le petit texte ci-dessous a été publié sur un site web tibétain le 23 février 2009, soit deux jours avant le Losar tibétain.

Inquiétudes charriées par la tempête 

Qui est le chanteur arrêté ?

Culture Politique

Tashi Dondrup Tibet-doc a reçu une photo de Tashi Dondrup, le chanteur arrêté (voir post de Jamyangkyi à son sujet). Il semble qu'il y ait une confusion sur son identité : on a d'abord appris qu'un chanteur appelé Sogtrug Sherab avait été arrêté, pour une chanson mettant en parallèle les événements de1958 et 2008 (voir cette page pour les détails). Puis cela a été démenti, et le nom de Tashi Dondrup, de source sûre, est sorti. Jamyangkyi a ajouté à la confusion en disant qu'elle l'avait d'abord confondu avec Tashi Dondrup, son homonyme, qui chante en chinois. Enfin, un lecteur du blog de Jamyangkyi a remarqué que Tashi Dondrup était en liberté, puisqu'il l'avait vu, tenant un magasin à Xining.

Un chanteur de l'Amdo arrêté

Culture Politique

Le chanteur et joueur de mandoline tibétaine Sogtrug Sherab a été arrêté.

Le chanteur et joueur de mandoline tibétaine Sogtrug Sherab [il s'agirait en fait de Sogtrug Tashi Döndrub, voir ici] a été arrêté début janvier. Les motifs de son arrestation ne sont pas claires, mais il est possible que sa chanson « 1958-2008 », dont nous donnons la traduction ci-dessous, soit la raison principale de cette arrestation. "1958-2008" dresse un parallèle entre la rébellion de 1958 en Amdo, et la révolte tibétaine de 2008. Cette chanson aurait été très populaire auprès des habitants de l’Amdo, qui l’auraient téléchargée comme sonnerie pour leurs téléphones portables (source : rfa.org).

"Aller à l'école"

Culture

Ce « poème » sous forme de liste, publié sur un blog évoque les difficultés financières rencontrées par de nombreux parents tibétains pour envoyer leurs enfants à l’école. Dans les zones rurales, l’école est en effet souvent éloignée du village. Rappelons par exemple que, sur les soixante-quatorze districts que compte la Région Autonome du Tibet, il n’est possible de suivre les neuf années d’enseignement obligatoire que dans cinq de ces districts seulement1.

  1. 1. Blondeau, Anne-Marie & Buffetrille, Katia. Authenticating Tibet, Answers to China’s 100 questions. Berkeley ; Los Angeles ; London : University of California Press. Question n°28, p. 99

Le soleil, au dessus de nos têtes demeure rouge

Culture Politique

Voici la traduction en français d'un poème, paru le 19-12-2008 sur un blog tibétain. Le contenu du texte se passe de commentaires.

 

Le soleil, au dessus de nos têtes demeure rouge :

 

L'Orient est rouge, le soleil se lève,

Il se lève depuis les profondeurs secrètes d'une couleur rouge.

L'Orient est rouge, le soleil se lève,

Brandissant le tranchant d'une fièvre insupportable, il irradie.

L'Orient est rouge, le soleil se lève,

Le soleil se lève, et, à chaque fois,

Si l'on érafle la couleur du soleil,

Il apparaît que le soleil, au dessus de nos têtes demeure rouge.

Ainsi, même à Lhasa, la ville-soleil,

Les rayons de soleil ont absorbé le sang vital,

Qu'est-il arrivé à l'imprimeur Paljor Norbu, arrêté le 31 octobre 2008 ?

Culture

L'imprimeur Paljor Norbu (Dpal 'byor nor bu, 81 ans), a été arrêté le 31 octobre 2008 à Lhasa.

Syndicate content