Politique

La loi du karma ?

Politique
La courte réflexion ci-dessous a paru sur un blog au Tibet. L'auteur, un religieux, lie la série de catastrophes qui ont ébranlé la Chine depuis janvier 2008, à une mauvaise gouvernance. En particulier, il condamne l'entrave à la liberté de déplacement, et la suspicion généralisée, dont sont victimes les Tibétains et en particulier les moines.

Moi et ma frayeur des habitants de la République Populaire de Chine

Qui est le chanteur arrêté ?

Culture Politique

Tashi Dondrup Tibet-doc a reçu une photo de Tashi Dondrup, le chanteur arrêté (voir post de Jamyangkyi à son sujet). Il semble qu'il y ait une confusion sur son identité : on a d'abord appris qu'un chanteur appelé Sogtrug Sherab avait été arrêté, pour une chanson mettant en parallèle les événements de1958 et 2008 (voir cette page pour les détails). Puis cela a été démenti, et le nom de Tashi Dondrup, de source sûre, est sorti. Jamyangkyi a ajouté à la confusion en disant qu'elle l'avait d'abord confondu avec Tashi Dondrup, son homonyme, qui chante en chinois. Enfin, un lecteur du blog de Jamyangkyi a remarqué que Tashi Dondrup était en liberté, puisqu'il l'avait vu, tenant un magasin à Xining.

Réaction de Jamyangkyi

Politique

Vous trouverez ici la traduction du texte que Jamyangkyi a publié sur son blog, en réaction à cette arrestation. Contrairement aux premières informations reçues et diffusées sur ce site, le chanteur arrêté n'est donc pas Sogtrug Sherab, mais Sogtrug Tashi Döndrub. Cependant, un lecteur du blog de Jamyangkyi écrit que Tashi Dondrup est en liberté puisqu'il a été vu dans un magasin à Xining.

 

Conversation avec un chauffeur de taxi

Politique

Sur le site www.tibetabc.cn, nous avons trouvé la transcription d'une conversation entre un Tibétain et un chauffeur de taxi chinois, à Xining (Qinghai). Elle nous a semblé symptomatique de l'incompréhension qui règne entre les deux peuples, et du haut degré de frustration où sont les Tibétains actuellement. Elle montre également le refus des Tibétains de célébrer le Nouvel An tibétain, malgré les injonctions des autorités, auxquelles il est fait allusion dans cette conversation.

Un chanteur de l'Amdo arrêté

Culture Politique

Le chanteur et joueur de mandoline tibétaine Sogtrug Sherab a été arrêté.

Le chanteur et joueur de mandoline tibétaine Sogtrug Sherab [il s'agirait en fait de Sogtrug Tashi Döndrub, voir ici] a été arrêté début janvier. Les motifs de son arrestation ne sont pas claires, mais il est possible que sa chanson « 1958-2008 », dont nous donnons la traduction ci-dessous, soit la raison principale de cette arrestation. "1958-2008" dresse un parallèle entre la rébellion de 1958 en Amdo, et la révolte tibétaine de 2008. Cette chanson aurait été très populaire auprès des habitants de l’Amdo, qui l’auraient téléchargée comme sonnerie pour leurs téléphones portables (source : rfa.org).

Le soleil, au dessus de nos têtes demeure rouge

Culture Politique

Voici la traduction en français d'un poème, paru le 19-12-2008 sur un blog tibétain. Le contenu du texte se passe de commentaires.

 

Le soleil, au dessus de nos têtes demeure rouge :

 

L'Orient est rouge, le soleil se lève,

Il se lève depuis les profondeurs secrètes d'une couleur rouge.

L'Orient est rouge, le soleil se lève,

Brandissant le tranchant d'une fièvre insupportable, il irradie.

L'Orient est rouge, le soleil se lève,

Le soleil se lève, et, à chaque fois,

Si l'on érafle la couleur du soleil,

Il apparaît que le soleil, au dessus de nos têtes demeure rouge.

Ainsi, même à Lhasa, la ville-soleil,

Les rayons de soleil ont absorbé le sang vital,

"Cher Go Sherab Gyatso", par Jamyangkyi

Culture Politique

Jamyangkyi a posté sur son blog une lettre à l'intention de Go Sherab Gyatso le 25 juillet 2008. Go Sherab Gyatso était alors emprisonné. Nous n'en savons pas plus.

Discrimination à l'embauche, suite

Politique

Dans un post précédent, on annonçait la nouvelle du développement de la ligne de chemin de fer Pékin-Lhasa. Nous possédons maintenant plus de renseignements sur ce centre logistique ferroviaire et, encore une fois, en recollant des informations éparses, on ne peut qu'en déduire que les Tibétains sont les laissés-pour-compte de ces projets pharaoniques qui poussent ça et là en Région Autonome du Tibet.

Lhasa en octobre 2008 (1)

Politique

Tibet-doc.org a reçu quelques photos prises à Lhasa, début octobre 2008.

En voici une, qui évoque assez bien l'ambiance pacifique qui règne sur place.

"Eux", de Jamyangkyi

Culture Politique

Jamyangkyi a posté sur son blog (www.tibetabc.cn/user1/jamyangkyi/archives/2008/) un récit de son incarcération à lire entre les lignes. D'après le site www.highpeakspureearth.com, où la traduction en anglais de ce post a été d'abord publiée, Jamyangkyi aurait été arrêtée au printemps dernier pour avoir communiqué des informations sur le soulèvement tibétain, notamment les "événements" de Ngaba (Amdo, Sichuan), auprès de dix-sept personnes, dont Woeser ('Od zer, Weise).

Syndicate content