L'année dernière, j'étais prisonnier

Nouveau Politique

Voici traduit ici le témoignage d’un lycéen qui a pris part aux manifestations de l’année dernière. Contrairement aux orphelins d’un article précédent, lui ne reçoit visiblement pas d’aide de la police armée pour pouvoir poursuivre ses études…

17 mai 2009 : Le site www.highpeakspureearth.com nous informe que cette page traduite ci-dessous n'est désormais plus accessible sur le blog de ce lycéen...

http://www.highpeakspureearth.com/2009/05/last-year-i-was-prisoner.html

L'année dernière, j'étais prisonnier

 

Amis de partout et amis qui écrivent, l’année dernière, j’étais prisonnier. La plupart des élèves de mon école ont manifesté, nous nous sommes rassemblés devant le poste de police, et j’ai été retenu prisonnier pendant un mois et plusieurs jours dans la ville chinoise de Hezheng. Pour sortir, j’ai du payer 5 000Y [environ 500€] d’amende, et maintenant, je ne peux même plus aller à l’école. C’est pourquoi, si parmi vous, il y a quelques personnes généreuses, je les remercierai si elles pouvaient m’apporter une aide pour payer les frais de scolarité.
Les deux photos ci-dessous, j’ai donné 100Y l’année dernière à quelqu’un qui était venu me voir pour qu’il les prenne. Voici le numéro où on peut me joindre : 15009412155

 

Un extrait de la présention qu’il publie sur son blog, et où il donne quelques informations supplémentaires sur la manifestation :

Nom : Tsépak Dorjé (tshe dpag rdo rje)

[...]

Souvenir le plus difficile à oublier : En 2008, la plupart des élèves du lycée tibétain de la prefecture de Luchu (Klu chu) a manifesté. Des gens du poste de police m’ont emprisonné pendant plus d’un mois. Une grande quantité de mes écrits ont été brûlés. Maintenant, je suis là desoeuvré …