Un chanteur de l'Amdo arrêté

Culture Politique

Le chanteur et joueur de mandoline tibétaine Sogtrug Sherab a été arrêté.

Le chanteur et joueur de mandoline tibétaine Sogtrug Sherab [il s'agirait en fait de Sogtrug Tashi Döndrub, voir ici] a été arrêté début janvier. Les motifs de son arrestation ne sont pas claires, mais il est possible que sa chanson « 1958-2008 », dont nous donnons la traduction ci-dessous, soit la raison principale de cette arrestation. "1958-2008" dresse un parallèle entre la rébellion de 1958 en Amdo, et la révolte tibétaine de 2008. Cette chanson aurait été très populaire auprès des habitants de l’Amdo, qui l’auraient téléchargée comme sonnerie pour leurs téléphones portables (source : rfa.org).


En 1958, l’Amdo fut le théâtre d’une rébellion populaire de grande ampleur, pour protester contre les politiques mises en place par le gouvernement chinois. C’était le point culminant d’un mouvement de mécontentement contre les nouveaux maîtres du Tibet, qui depuis plusieurs années avaient confisqué les terres et les armes, dépossédé les monastères, et mis en place des structures de gouvernement local bouleversant le fonctionnement social tibétain. De nombreux Tibétains trouvèrent la mort de cette éruption de violence, qui fut matée en quelques mois. Les religieux et les monastères furent particulièrement touchés. L’année 1958 reste une année noire pour les Tibétains de l’Amdo, sa mémoire s’étant transmise de génération en génération. Il n'est pas étonnant que les jeunes générations aient opéré un lien entre 1958 et 2008.

Sur youtube, on trouvera une illustration du jeu de la mandoline tibétaine pratiquée en Amdo (attention, le chanteur n'est pas Sogtrug Sherab). Il n'a pas été possible de localiser de vidéo de Sogtrug Sherab. Son disque est désormais interdit de vente.

« 1958-2008 »

C’était l’année 1958.

L’année où les ennemis noirs sont arrivés au Tibet.

L’année où les saints Lamas ont été jetés en prison.

Quelle frayeur que cette année-là.

Quelle frayeur que cette année-là.

C’était l’année 1958.

L’année où les héros tibétains ont été couverts de sang.

L’année où les innocents tibétains ont été jetés en prison.

Quelle frayeur que cette année-là.

Quelle frayeur que cette année-là.

C’est l’année 2008.

L’année où les innocents tibétains ont été frappés et battus.

L’année où les habitants de la terre ont été tués.

Quelle frayeur que cette année-là.

Quelle frayeur que cette année-là.

 

Paroles en tibétain :

༡༩༥༨-༢༠༠༨ གཞས་ཚིག

འདིལི་སྤྱི་ལོ་ང་བརྒྱད་ལོ། དགྲ་ནག་པོ་བོད་ལ་ཐོན་གི་ལོ།

རྗེ་བླ་མ་བཙོན་ལ་བཟུང་གི་ལོ། ལོ་གན་ན་ང་ཚོ་འཇིགས་སྣང་ཆེ།

ལོ་གན་ན་ང་ཚོ་འཇིགས་སྣང་ཆེ།

འདི་ལོ་སྤྱི་ལོ་ང་བརྒྱད་ལོ། བོད་དཔའ་བོ་ཁྲག་ལ་སྦྱར་བའི་ལོ།

བོད་ཉེས་མེད་བཙོན་བཟུང་གི་ལོ། ལོ་གན་ན་ང་ཚོ་འཇིགས་སྣང༌ཆེ།

ལོ་གན་ན་ང་ཚོ་འཇིགས་སྣང་ཆེ།

འདིའི་ལོ་ཉིས་སྟོང་བརྒྱད་ཀྱི་ལོ། བོད་ཉེས་མེད་གཅར་རྡུང་བྱེད་ཀྱི་ལོ།

སའི་གོ་ལའི་འབངས་མི་བསད་པའི་ལོ། ལོ་གན་ན་ང་ཚོ་འཇིགས་སྣང་ཆེ།

ལོ་གན་ན་ང་ཚོ་འཇིགས་སྣང་ཆེ།