Mon Tibet

Culture

 

Le poème traduit ici a été publié le 3 mars 2009 sur un blog tibétain.

 

Mon Tibet

Je songe au pouvoir d’un rayon de soleil,

Et les ténèbres m’immobilisent, debout, chez moi.

Je pense à mon propre ciel, à ma propre terre,

Je t’appelle résolument par ton nom. Mon Tibet

Mon Tibet. Si je te questionne encore et encore,

C’est parce que je suis ton maître, et que tu es mes artères.

Quand je pense à toi, c’est comme si mon frère aîné était parti,

Comme si ma sœur aînée était partie, comme si tout m’avait été enlevé.

Mon Tibet Mon Tibet Mon Tibet