Statut politique du Turkestan Oriental

Turkestan Oriental

Bref récapitulatif de la situation et du statut politique de la région du Turkestan Oriental du milieu du XVIIIème siècle à 1949.

 

Date

Evènements

Statut politique de la région

Centre politique

Noms des principaux dirigeants

Milieu du XVIIIe siècle- milieu du XIXe siècle

Annexion de la région par l’empire mandchou (1859).

Très nombreuses rébellions, écrasées.

Administration indirecte par l’empire mandchou. Conservation du système politique et administratif local.

1864 -1878

Rébellion à Kachgar en 1864

1864-1869 processus de conquêtes, jusqu’à la région de Turfan l’Etat n’existe vraiment qu’entre 1869 et 1877.

Reconquête par l’Empire mandchou à partir de 1877.

Emirat, basé sur la sharî’a. Promesse de soutien de l’Empire Ottoman [TURQUIE ???].

Kachgar

Yakup Bey, autoproclamé amîr al-Mu’minîn « commandeur des croyants »

1884

La région devient une province chinoise, le Xinjiang « nouvelles marches frontalières »

1911

Effondrement de l’Empire mandchou

Région sous la domination de seigneurs de la guerre chinois

Yang Zhengxin (1911-1928)

Jin Shuren (1928-1933)

Années 1930

Adoption, sous l’impulsion soviétique, de l’ethnonyme « Ouïghour ».

1933-1934

République Islamique du Turkestan Oriental, Etat qui se base sur la Shari’a

Khotan

Mehmet Emin Bughra, Ouïghour, Premier ministre, nationaliste toujours actif en exil

1934-1949

Région sous la domination d’un gouverneur provincial chinois

Sheng Shicai, membre du parti communiste d’Union Soviétique

1943

Mise en place à Alma-Aty (actuel Qazaqstan) du « comité de libération nationale des peuples türk du Xinjiang ».

1944

Révolte dans la région de Ghulja

1945-1949

Août 1945 : signature d’un traité d’alliance et d’amitié avec la Chine nationaliste

République du Turkestan Oriental

Ali Khan Töre, Qazaq, président

Ahmetjan Kasimi

Isa Yusuf Alptekin

Mehmet Emin Bughra

Zhang Zhizhong, général nationaliste chinois

Fin Août 1949

Mort des principaux dirigeants türks de la région dans un « accident » d’avion au dessus de la Mongolie.

1949

Conquête de la région par la Chine communiste

Tableau compilé à partir de :

- Aubin, Françoise. « L’arrière-plan historique du nationalisme ouïgour. Le Turkestan Oriental des origines au XXe siècle. » In : Cahier d’étude sur la méditerranée et le monde turco-iranien n° 25, janvier-juin 1998.

Disponible en ligne : http://cemoti.revues.org/sommaire789.html

- Castets, Rémi. Opposition politique, nationalisme et islam chez les Ouïghours du Xinjiang. Les études du Ceri n°110. Octobre 2004.

Disponible en ligne : http://www.ceri-sciencespo.com/cerifr/publica/etude/2004.php